Communautés d'hommes Communautés de femmes Monastères
Accueil > Communautés > Hommes > Bénédictins

Bénédictins de l'abbaye de Fontgombault

Origine :

L'abbaye Notre-Dame de Fontgombault a été fondée par Pierre de l'Étoile en 1091. Interrompue en 1741, la vie bénédictine y a été restaurée en 1948 par des moines de l'abbaye de Solesmes ; Le monastère fait donc partie de la congrégation bénédictine de Solesmes, dont le berceau fut l'abbaye Saint-Pierre de Solesmes (Sarthe), relevée par Dom Prosper Guéranger en 1833, alors que la vie bénédictine avait été dispersée par la tourmente révolutionnaire.

 

Charisme :

Saint Benoît a voulu instaurer dans l'Eglise une "école du service du Seigneur", dans le cadre le plus naturel - la famille -, pour la recherche la plus haute - l'union à Dieu -, vers le terme le plus surnaturel - l'éternité -. Pour saint Benoît, et pour ses fils après lui, "la vie présente n'est qu'un apprentissage, un essai, un noviciat d'éternité : c'est en vue de l'éternité qu'il y a pour nous des choses à abandonner, des choses à apprendre, des choses à conquérir" (Dom Delatte, 2e successeur de Dom Guéranger). La grâce solesmienne, dont l'abbaye Notre-Dame de Fontgombault a hérité, est celle de la vie bénédictine strictement contemplative, où la perfection est recherchée dans tous les domaines : perfection de l'Opus Dei (la liturgie), amour de la doctrine intégrale de l'Eglise... En effet, "l'oeuvre propre du Bénédictin, son lot, sa mission, c'est la liturgie. Il émet profession pour être, dans l'Eglise, société de louange divine, celui qui glorifie Dieu selon les formes instituées par elle... Il est tout entier homme de prière" (Dom Delatte).

Dédié à Notre-Dame dans le mystère de son Assomption, le monastère de Fontgombault a pour devise "Fons Amoris" - Fontaine d'Amour -. Avec la bienheureuse Mère de Dieu, et par elle, le moine de Fontgombault est appelé à se cacher dans le Cœur de l'Eglise et, selon le mot de sainte Thérèse de l'Enfant Jésus, à y être l'amour.

Aujourd'hui :

La Congrégation de Solesmes a essaimé non seulement en France, mais dans plusieurs pays d'Europe, sur le continent américain, à la Martinique et en Afrique. Le monastère de Fontgombault a pu faire quelques fondations : Notre-Dame de Randol (Auvergne) en 1971, Notre-Dame de Triors (Drôme) en 1984, Notre-Dame de Gaussan (Aude) en 1994 et enfin Notre-Dame de Clear Creek (U.S.A) en 1999. En tous ces lieux, les moines s'efforcent de vivre l'idéal contemplatif de la consécration monastique hérité de saint Benoît et recueilli par Dom Guéranger.

Dans le diocèse de Bourges :

Abbaye Notre-Dame
F - 36220 FONTGOMBAULT
Tél. : 02 54 37 12 03
Fax : 02 54 37 12 56

 

Hôtellerie : sur demande écrite au Père hôtelier Office : Messe tous les jours à 10 h
                                         Vêpres 18 h en semaine (sauf le jeudi)
                                         17 h les dimanches et fêtes

Pour en savoir plus sur le monachisme bénédictin, vous pouvez consulter, lire ou imprimer la Règle de saint Benoît sur le site des moines de Belloc.

Vous voulez connaître la signification exacte de la Médaille de saint Benoît ? Cliquez sur le lien.